Projections Experimentales de l’Investisseur Prudent (sans assumer des risques)

Abstract :

Dans cette communication nous analysons une étude de cas proposée aux étudiants en économie pour la réalisation d’un projet complexe de modélation économétrique.

Les conseillers de trois départements désirent le lancement de trois objectifs en trois emplacements possibles, utilisant des fonds non remboursables. L’algorithme Clarke & Groves met en évidence les effets du retrait progressif des fonds et en conséquence de la sanction ou de la récompense lors du renoncement à la position de premier bénéficiaire de l’objectif ayant la plus grande attractivité (le montant maximal évalué pour un objectif).

Pendant les travaux on change la décision exprimée concernant le début les travaux dans l’emplacement qui suppose le plus de l’argent déposé à la banque pour les enchères  (l’attractivité de l’objectif/de la cible).

Pour leurs projets les initiateurs ont besoin aussi des petits investisseurs. Ceux qui sont impliqués cherchent à négocier les montants, les délais, ou même à cacher/mentir à propos de leurs intentions. Les petits investisseurs paient plus pour chaque unité monétaire  gagnée  à la suite de la réalisation du premier objectif. Les grands investisseurs ont des jeux cachés. Est-il bon de mentir ou pas?

Dans le projet on applique les plans expérimentaux : Carré Latin, Expérimentation factorielle, Identification des interactions de premier et deuxième ordre avec entropies, énergies informationnelles et applications décisionnelles avec des interprétations de la Statistique Informationnelle.